Saint Jacques

Il est Seigneur et il donne la vie!

Au fur et à mesure qu’approche la fête de Pentecôte, la liturgie nous oriente vers le don du Saint Esprit. Les écrits du Nouveau Testament, quant à eux, montrent combien les premiers chrétiens avaient conscience du rôle essentiel du Saint Esprit. Ils en parlent comme d’une personne qui les accompagne dans toutes leurs démarches : « l’Esprit Saint m’a dit de m’en aller avec eux… » (Ac 11,12) ; « envoyés par le Saint Esprit… » (Ac 13,4) ; « le Saint Esprit les avait empêchés d’annoncer la Parole en Asie » (Ac 16,6), etc. On devine que les premiers missionnaires avaient une conscience très forte de la nécessité d’invoquer l’Esprit Saint et de se laisser guider par lui.
Aujourd’hui comme hier, nous avons besoin du Saint Esprit. Notre diocèse est riche d’une longue tradition, il bénéficie de belles communautés paroissiales, de nombreuses communautés religieuses, de services diocésains compétents, d’associations et de mouvements dynamiques, d’importants moyens matériels. Je m’en rends compte de plus en plus en visitant le diocèse. Notre diocèse a un très fort potentiel, de beaux talents. Cependant, fondamentalement, ce n’est pas de là que doit venir notre assurance. « Notre secours est dans le nom du Seigneur », dit le Ps 124. Notre assurance vient de l’Esprit Saint. C’est de lui dont nous avons besoin. C’est lui que nous devons invoquer jour après jour, personnellement mais aussi à plusieurs, comme les disciples réunis avec Marie le jour de la Pentecôte. C’est lui
qui nous inspire les bonnes initiatives. C’est lui aussi qui nous fortifie, qui vivifie ce qui en nous est usé, fatigué, endormi par la routine ou le découragement.
Que la fête de Pentecôte qui approche ne soit pas un jour comme un autre. Ensemble, invoquons l’Esprit Saint, par une neuvaine ou autrement, demandons la grâce d’être renouvelés dans notre unité et notre désir missionnaire, d’être dociles à Celui qui est Seigneur et qui donne la vie !

Mgr Olivier de Germay
dans Eglise à Lyon – mai 2021