Saint Jacques

Le carême, un temps pour désirer, pour vivre, pour grandir

Un temps pour désirer

Le Carême est un temps pour entendre,
pour accueillir les rêves de paix, de bonheur, d’amour,
pour recueillir les élans des cœurs de nos contemporains
pour écarter les cris des victimes des guerres et des catastrophes sociales
pour se laisser briser par le sentiment de ne pouvoir rien faire ou de faire mal.

Le Carême est un temps pour contempler
pour regarder les foules déchaînées contre les accusés
pour lever les yeux vers la croix du Christ innocent
pour comprendre qu’il a accepté d’être méprisé comme un malfaiteur,
pour assumer que Dieu « l’a fait péché » pour nous.

Le Carême est un temps pour se purifier des fausses préoccupations
pour prier et faire confiance, quoiqu’il arrive, au Crucifié,
pour partager avec les petits et les méprisés à l’image du Christ,
pour jeuner et penser qu’il y a plus important que la nourriture et le portable
pour élaguer les mauvais soucis qui nous encombrent

Le Carême est un temps pour DESIRER, pour VIVRE, pour GRANDIR
parce que l’Esprit du Christ demeure en nous et veut aller de l’avant
parce qu’il ne nous comblera jamais : il est plus grand que nous
parce qu’il veut nous accompagner jusqu’à l’infini
parce qu’il est la vie !

Bon Carême !

Mgr Michel Dubost,
 Administrateur apostolique