Sainte Madeleine

Le saint, ami du temps, pour arriver a bon port !

Comme le lapin blanc que rencontre Alice, nous sommes pressés ; en fait, plutôt impatients que réellement pressés.
Le saint est celui qui savoure chaque instant comme don de Dieu ; il ne cherche pas à gagner du temps : le temps, il lui est déjà donné. Il cherche à le mettre à profit, sans le gaspiller à des choses futiles parce que passagères.
Le temps qui nous sépare du grand jour de notre rencontre avec Dieu est l’espace qui nous est donné pour nous apprendre à aimer : à l’aimer, Lui, comme la source de tout amour ; à aimer les autres, tous les autres, aussi
différents semblent-ils être de nous ; à nous aimer nous-mêmes, en particulier ce petit moi que nous savons si bien détester.
Bonne fête à chacun et bonne route vers la sainteté. (Le premier arrivé attend les autres !)

père Jean-Luc BARITEL, curé

A lire sur la feuille A L’ECOUTE 312 de Novembre:    2019-11 A L’ECOUTE 313

Le doyenné a fêté sa rentrée le 5 octobre
Notre Mère la Terre
Mission Sainte Madeleine: le Choeur des Chantres recrute dans toutes les voix.
2020: une année liturgique guidée par saint Irénée
Les ressources de l’Eglise et leurs destinations
Comprendre le budget paroissial de Sainte Madeleine
Lutter contre les abus: un site Internet
Découvrir la spiritualité franciscaine en 6 rencontres…
Journée de formation bioéthique
Le Dimanche de la Parole de Dieu
La catéchèse: ça bouge, c’est vivant!
« Notre vie a un sens »