Sainte Madeleine

Joyeux Noël

 

Une fois n’est pas coutume, je laisse la parole de la première page à mon confrère aîné dans le ministère Robert BERNET.
Je le remercie d’avoir accepté de se mettre au service des paroisses des Monts de la Madeleine.
Comme lui, je suis prêtre du Prado et je me souviens que la nuit de Noël 1856 (en fait, on m’a raconté) le bienheureux père Antoine Chevrier a été touché par la grâce de la Nativité : Dieu qui se fait petit enfant pour se mettre à la portée de tous, pour se faire l’un de nous.
Alors que nous entrons en Avent, je vous souhaite de préparer votre cœur à sa venue ; pas seulement pour le jour de Noël mais pour le reconnaître chaque fois qu’il se fait mendiant à notre porte.

Père Jean-Luc BARITEL, curé

Les gens m’appellent habituellement Père Robert… Et plus souvent Robert. J’ai été ordonné prêtre en 1975 à Vaulx-en-Velin, ma ville natale où j’ai commencé mon ministère…
J’ai toujours fait le choix de consacrer du temps à la pastorale ordinaire en paroisse. Dans le quotidien, on vit aussi des choses extraordinaires. Je suis très marqué par mes racines, mes parents et le monde ouvrier… L’action catholique m’a appris à porter un autre regard sur la vie des petits et des pauvres… a façonné ma vie d’homme et de prêtre. Et ces douze ans passés au Bukina-Faso, comme coopérant et comme prêtre « Fidei Donum » au Sahel en terre d’islam… Immergé au cœur d’un peuple pauvre… Dans « ma petite » paroisse Saint Abraham de GoromGorom, qui s’étendait sur 10 000 km², j’ai tant reçu… de la part des petites communautés chrétiennes et aussi de la « multitude » ; Jésus a « versé son sang pour nous et pour la multitude. »
Être engagé au service d’un peuple, à son écoute, accueillant la vie des enfants, des jeunes et des ainés, ça marque. Toute cette vie des hommes, avec ses joies, ses souffrances, ses espérances habite ma pauvre prière et chaque eucharistie.
C’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers la famille des prêtres du Prado… L’attention aux hommes, le trésor de la Parole de Dieu…
Des convictions m’animent : « Connaître Jésus Christ, le faire connaître, me laisser guider par son Esprit, c’est tout… Annoncer la Bonne Nouvelle à tous les hommes et en particulier aux pauvres, c’est tout. »
Me voici parmi vous pour un temps. Je ne viens pas à vous « avec le prestige de la parole ou de la sagesse » 1 Corinthiens 2,1
Avec les prêtres et les équipes pastorales de la Côte Roannaise, que je remercie pour leur accueil, je souhaite me mettre à votre service, tel que je suis. Vous êtes désormais ma famille, Puissions-nous ensemble grandir dans une vie de disciple et d’apôtre.
Avec le Père Chevrier je peux dire moi aussi, « Que c’est beau JésusChrist ! »

Père Robert